Comme je l'avais déjà annoncé sur ce blog, cette année, le Salon du Chocolat fêtait ces vingt ans.

C'est au Parc des Expositions Porte de Versailles, que s'est tenu cet événement dans un écrin rose et noir…

Et évidemment, je me devais de vous faire un petit retour sur la matinée exceptionnelle que j'ai vécue ! 

 

Photo0795

Outre le fait que la plupart des exposants vous font goûter les produits qu'ils vendent, j'ai pu admirer des œuvres en chocolat (sculptures et robes) et des objets anciens permettant de travailler le cacao ou de servir le chocolat comme des chocolatières du XVIIIe siècle ou encore ce concasseur à cacao :

Photo0798

 

Photo0796

Le Kong, Richard Orlinski et Jean-Paul Hévin

 

Voici une petite sélection de robes en chocolat :

Photo0808

Photo0805

 

Photo0807

 

Photo0810

 

Le salon du Chocolat est aussi l'occasion d'assister à des démonstrations. Celle à laquelle j'ai assistée était celle du chef de Tokyo Chocolate. Il s'agissait d'un tokoroten au chocolat. Le tokoroten est un plat traditionnel fait à base d'agar-agar, qui peut comprendre du vinaigre, du sésame, de la sauce soja ou des piments. Sa recette était faite de nouilles de chocolat noir trempées dans un mélange chocolat blanc-thé matcha, un mélange que j'utiliserai dorénavant en pâtisserie. Pour ce chef japonais, en tout cas, le meilleur chocolat reste le chocolat français.

Si je continue dans la veine japonaise, j'ai découvert aussi la chocolaterie Es Koyama. Le chef a reçu cette année le Prix de l'Excellence Chocolatier étranger. Ses chocolats mêlent des produits traditionnels pour les occidentaux (mandarine) et des produits purement japonais (thé matcha, algues, haricots rouges, haricots au vinaigre).

Photo0814

J'en ai aussi profité pour acheter du thé japonais au stand de Jugetsudo.

Autre découverte mais cette fois-ci du côté de la Corée du Sud :  les chocolats fermentés de Hwanghu. Le goût et la texture sont assez proches de ceux de la truffe mais en plus brut, notamment pour le chocolat noir. Les téméraires ont pu goûter celui au chocolat blanc et gouda.

 

Destination suivante : le Brésil. Eh oui ! Ce pays est aussi un pays du chocolat, il est même le 5e producteur de cacao au monde ! J'ai donc testé les chocolats Mendoa. Je souligne le bon rapport qualité-prix de cette marque.

 

Et bien sûr, il y avait des grands noms comme Pierre Marcolini, célèbre chocolatier belge, et les grands chefs Meilleurs Ouvriers de France comme Franck Kestener, qui est également champion de pâtisserie.

Je vous recommande tout particulièrement la boîte de copeaux de chocolat de Pierre Marcolini, fait pour les grands amateurs de chocolat chaud…

En bref, cette matinée a été riche en découvertes et en émotions gustatives ! Jugez plutôt aux achats faits…

Photo0812

 

Pour information, Pierre Marcolini, Franck Kestener et Jugetsudo ont des adresses à Paris.

Le Salon du Chocolat se tiendra à Lyon du 8 au 11 novembre et évidemment, il y aura d'autres dates en 2015.