Quel bonheur de retrouver les faveurs de ma si chère région…

Pour information, cette tarte est aussi appelée "flamiche des corons". 

Si, en tout cas, vous voulez faire un repas ch'timi, cliquez ici.

 

Ce qu'il vous faut

Pour la pâte

  • 2 œufs
  • 3 cuillerées à soupe d'huile de pépins de raisin (c'est l'huile que l'on privilégie dans la cuisine flamande, au goût plutôt neutre, servant dans les plats salés et la pâtisserie)
  • 3 cuillerées à soupe de lait
  • 130 g de farine
  • 1 paquet de levure chimique
  • 80 g de sucre en poudre
  • 3 pommes
  • Quelques gouttes d'extrait de vanille

 

Pour le glaçage

  • 80 g de beurre
  • 100 g de vergeoise
  • 1 œuf

 

 

Ce qu'il faut faire

Sortez au préalable le beurre du réfrigérateur pour qu'il soit mou au moment où vous le travaillerez.

Pour réaliser la pâte qui est en fait une pâte assez proche d'une pâte à gâteau, commencez par battre les œufs et l'extrait de vanille puis ajoutez l'huile et le lait.

Incorporez ensuite la farine tamisée, la levure et le sucre.

Epluchez les pommes et coupez-les en rondelles.

Beurrez généreusement un plat. Je vous conseille de prendre un plat rond aux bords hauts d'une vingtaine de centimètres de diamètre.

Versez la pâte et répartissez dessus les rondelles de pommes.

Enfournez pour faire cuire à 180 °C ou thermotat 6 pendant vingt minutes environ. Vous savez que c'est cuit lorsque vous plantez dedans la lame d'un coûteau et qu'elle ressort propre.

Photo0794

Pour le glaçage, mélangez le beurre et la vergeoise. Ajoutez l'oeuf et mélangez pour obtenir une pâte homogène.

Répartissez-la sur votre gâteau puis faites cuire encore pendant 10 minutes à la même température que précédemment.

Servez froid.

Photo0795

 

Conseil

Pour la vergeoise, je vous conseille d'en acheter si vous passez dans le Nord, notamment de la marque où est représenté sur le paquet un enfant s'apprêtant à manger une grosse tartine.