¡¡¡ Attention : certaines de ces adresses peuvent ne plus exister ou peuvent avoir changées de propriétaire(s) !!!

 

Si Paris est la capitale politique, administrative, etc. de la France, Lyon en est incontestablement la capitale de la gastronomie.

Les plus curieux se demanderont pourquoi évidemment. Sa situation géographique fait qu'elle bénéficie des meilleurs produits de la région où elle se trouve et des régions alentour. Et puis, il y a l'histoire des mères lyonnaises… Mais je ne suis pas là pour vous faire un cours sur la question. Une petite recherche dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez des réponses à cette question !


Je vous conseille de découvrir Lyon en compagnie d'un greeter. J'ai tenté l'expérience et ai passé un excellent moment à la découverte de Monplaisir. En attendant, je vais vous mettre l'eau à la bouche en vous livrant quelques-unes des bonnes adresses que j'ai découvertes à Lyon.

  

03A

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue sur un des fleuves qui passent à Lyon

 

Impossible de séjourner à Lyon sans aller manger dans un petit bouchon. Je vous conseille donc le Bouchon de l'Opéra [11 rue des Capucins, 1er arrondissement]. Le décor : assez proche de celui d'un estaminet ch'ti (je n'étais donc pas dépaysée !) : des casseroles, des tonneaux et des figures en porcelaine de petit cochon. Eh, oui ! La spécialité ici, c'est la charcuterie ! Dans des vieilles assiettes en porcelaine et des plats à gratin en terre, j'ai pu déguster une andouillette au Saint-Marcellin accompagnée de crêpes de pommes de terre et de spaghettis de courgettes, de la cervelle des canuts (je vois votre mine dégoûtée mais ce n'est que du fromage) et une matefaim aux pralines. Impossible de ne pas apprécier l'accueil du chef, patient car il vous explique tous les plats et prévenant pour ne pas que vous vous brûliez.

   

Murpeint

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un des fameux murs peints de Lyon

 

 

06A

 

 

 

 

 

 

 

 

Le théâtre gallo-romain

 

 

 

05A

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue depuis la Croix-Rousse

 

 

Dans Notre maison [2 rue de Gadagne, 5e arrondissement], le client est prévenu de ce qu'il l'attend : les clients pressés doivent s'abstenir, la salade, c'est pour les lapins, et si l'on finit pas son assiette, on a pas le droit à un dessert ! Ces quelques rebuffades ne nous ont pas empêchés d'entrer mais surtout de passer un excellent moment. Que dire sur les plats proposés au menu ? Nous sommes dans un bouchon alors c'est pâté de tête (à tomber par terre !), sabodet aux lentilles, quenelles, cervelle des canuts et tarte aux pralines. 

Et puis il y a aussi Le Bouchon des Filles. Plus léger mais là encore la cuisine lyonnaise est à l'honneur : salade de lentilles, quenelles, etc.

Pour reposer un peu votre estomac après avoir goûté à la cuisine lyonnaise, je vous conseille Le jardin de Berthe [3 rue Fleurieu, 2e arrondissement] où ils servent des salades assez variées et assez copieuses (n'oubliez pas : vous êtes à Lyon !).

Et si nous allions manger Chez les garçons [5 rue Cuvier, 6e arrondissement]. La déco en un mot : kitch, le service en un mot : toujours accompagné d'un trait d'humour, la cuisine en un mot : comme à la maison, mais en beaucoup mieux. Parfois c'est difficile de dire les choses en un mot !!!
Mais revenons à nos garçons, qui accueillent dans leur café comptoir leurs habitués, et quelques touristes tout de même, tous les midis et le jeudi soir. C'est mon préféré, je l'avoue.

Quand on emménage à Lyon, le Johnny's Kitchen [48 rue Saint-Georges, 5e arrondissement], est idéal pour passer une soirée avec ses nouveaux camarades, histoire de sympathiser autour d'une bière et d'un hamburger. Vous l'aurez deviné : c'est du vécu !

Dans le 6e, il y a le Café du 6e [63 cours Vitton] qui vous propose un plat du jour à 8,50 €. Un petit régal…

 

A Belle-Île, on mange des crêpes et des galettes faites avec de la farine bio. Deux adresses pour vous accueillir : 71 rue Masséna (6e arrondissement) et 12 rue du Garet (2e arrondissement). Personnellement, je préfère l'ambiance du 6e (et je ne dis pas ça parce que c'est mon quartier), le décor est plus sympa avec ses meubles anciens et son mur en bouchons de liège.

Une fois, on avait envie de manger des crêpes et le Belle-Île était fermé. Pas en reste, on s'est assis à L'Ecume et on a pas été déçu ! Là, encore j'ai bien aimé le décor (tapisserie aux tons chauds) et ce qu'il y avait dans mon assiette. 

Je me souviens de ce fameux été où la pizzeria Chez Flo était notre quartier général [rue Notre-Dame, 6e arrondissement]. Entreprise familiale où le service est efficace. 

 

Daniel et Denise [5e arrondissement] : Le chef est Meilleur Ouvrier de France. Que vous dire de plus ? C'est simple, bon et abordable.

 

Un peu d'exotisme et de voyage ne fait pas de mal non plus !

Commençons par le Moyen-Orient. Au Liban vert [49 rue de la Charité, 2e arrondissement], vous pourrez découvrir la cuisine très raffinée de ce pays. Pour savourer le plus de plats possible, je vous conseille de prendre le mezzé. Vous pourrez ainsi manger beaucoup de plats à base de légumes ou de légumineuses (aubergines, pois chiches, lentilles) et des beignets à base de viande ou d'épinards.

Un peu plus vers l'est, le Viet Nam [10 cours Vitton, 6e arrondissement] vous accueille dans un cadre élégant et épuré. Le personnel est charmant et accueillant, la cuisine est très bonne.

Jamais de ma vie je n'avais mangé un phô aussi bon ! On se croirait au Vietnam ! Et avec un vrai bouillon, fait maison ! Et c'est au Namdo [4 rue des Trois Maries] dans le Vieux-Lyon, juste derrière la rue Saint-Jean.

Yomogi, restaurant japonais vous ouvre ses portes, place Sathonay [1er arrondissement] et ne vous propose pas de sushis mais des gyoza, des ramen et des plats-don (néologisme inventé par moi-même = plat à base de riz). Je vous recommande de prendre un dessert. Je suis souvent déçue des desserts servis dans les restaurants asiatiques mais les leurs sont vraiment délicieux (je n'ai goûté qu'à la mousse au chocolat et au tiramisu) !!!

Le Messob [rue Masséna, 6e arrondissement] est un restaurant éthiopien. Le principe : l'ensemble des parts est servi dans une crêpe dans un grand plat. Ici pas de couverts, on se sert d'une crêpe pour prendre les aliments. Si vous arrivez à finir votre part et la crêpe, je vous tire mon chapeau… Moi je n'y suis jamais arrivée !

 

 

Les glaciers

Pas fan des glaces, mais avec cette chaleur, difficile de résister.

Chez Terre adélice [1 place de la Baleine], on satisfait les écolos, car beaucoup de glaces sont bio, les amateurs de glace maison et les aventuriers du goût car certains parfums étonnent les papilles (yuzu, galettes Saint-Michel, Clairette de Die, piment d'Espelette). Moi je suis restée traditionnelle sur ce coup-là : bergamote et praline rose (une des spécialités lyonnaises). Un délice !!!

DSC00853

 

 

 

 

 

 

Amorino est arrivé à Lyon et ça a été un événement dans ma vie. On ne présente plus cette fameuse adresse… 

 

 

 

Les salons de thé 

Raconte-moi la terre [14 rue du plat 2e arrondissement] c'est un voyage des papilles, des yeux et de l'esprit. Cet endroit aux tons chauds est une fusion entre une librairie et un salon de thé. Les pâtisseries sont très bonnes mais attention, les places sont chères !

 

L'Epicerie Pop [1er arrondissement], une épicerie-salon de thé où on écoute Otis Redding… quoi de mieux ? Et brunch le dimanche !

Mokxa [1er arrondissement] : LE coffee shop de la Presqu'Île. Le café est délicieux, les cookies à tomber par terre.

A chacun sa tasse [1er arrondissement] : Vous avez beaucoup de chance si vous trouvez une place. Profitez-en et gardez-là plus que de raison.

Le Tasse Livre [1er arrondissement] : Encore une librairie, salon de thé et restauration le midi. Les citronnades et autres orangeades sont faites maison et évidemment, c'est super bon. 

 

 

Et les bars

Lundi, dimanche et jour férié, La Pêcherie [1 rue de la platière, 1er arrondissement] est toujours ouverte et trône sur le bord de la Saône. Branché incontestablement ! Avec les bouquinistes en face le samedi et le dimanche.

Il fait bon s'asseoir De l'autre côté du pont [25 cours Gambetta, 7e arrondissement] et d'y déguster les bières locales, Soyeuse et Grihète et d'autres délicieuses liqueurs comme le jus de fruits pomme-coing ou pomme-framboise. Ça change des sodas pour ceux qui, comme moi, ne boivent pas d'alcool.

12A

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue de Fourvière depuis la Croix-Rousse

 

En plus…

Et pour les amoureux de la cuisine que vous êtes, il y a aussi :

Bouillet, présents dans le monde à Lyon et Tokyo, deux grandes villes de la gastronomie. Une petite photo pour vous faire saliver:

DSC00940

 

 

 

 

 

Les gâteaux chez Taffin [128 rue Bugeaud, 6e arrondissement], c'est une tuerie. 

Le Bahadourian [20 rue Villeroy, 3e arrondissement] est l'endroit que j'ai préféré à Lyon. C'est une véritable caverne d'Ali Baba où vous pourrez trouver des produits de tous les coins du monde : des pâtes de curry d'Inde, du thé matcha du Japon ou encore de la purée d'aubergine grillées d'Arménie. Ils possèdent même un site internet où vous pouvez commander en ligne !

Dans les Halles Paul Bocuse [6e arrondissement], vous trouverez tous les produits régionaux : charcuterie, coussins, pralines mais aussi des produits de la mer et des produits exotiques. Si les Halles portent ce nom, c'est parce que le célèbre chef lyonnais se fournissait dans ce marché couvert.

La librairie In Cuisine, [1 place Bellecour, 2e arrondissement] est spécialisée dans les livres de cuisine.

 

Pour toutes les bonnes adresses de Lyon, le Petit Paumé est là !