Bientôt Noël, retour aux traditions avec le gâteau nantais, typique de la pâtisserie du début du XXe siècle que les maîtresses de maison servaient à leurs invités.
Mais le gâteau nantais est aussi un gâteau exotique. Comment est-ce possible me direz-vous ? Tout simplement parce que Nantes a bâti sa fortune sur le commerce triangulaire qui permettait d'avoir des produits venus de pays lointains comme le rhum ou la vanille.
Voilà pour l'Histoire, place à la dégustation !!!


Ce qu'il vous faut

  • 150 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 125 g de beurre demi-sel
  • 80 g de poudre d'amandes
  • 3 œufs
  • 40 g de farine
  • 6 cl de rhum ou de jus d'une orange pressée (j'ai choisi cette option et c'est plutôt pas mal !)
  • 100 g de sucre glace



Ce qu'il faut faire

Fouettez énergiquement le beurre en pommade le sucre et le sucre vanillé.
Ajoutez la poudre d'amandes puis mélangez.
Incorporez les œufs un à un. Bien mélangez jusqu'à ce que le sucre soit fondu.DSC00560

 

 

 

 

Ajoutez la farine et 2 cl (soit 2 cuillerées à soupe environ) de rhum ou du jus d'une orange pressée.
Tapissez votre moule à gâteau, d'une vingtaine de centimètres de diamètre, de papier sulfurisé. Cela sera plus facile ensuite pour démouler le gâteau. Puis déposez-y l'appareil.DSC00561

 

 

 

 

Faites cuire au four pendant 40 minutes à 160-180 °C ou thermostat 4-5.
Une fois cuit, démoulez tout de suite le gâteau et arrosez de 2 cl de rhum.
Attendez qu'il refroidisse pour le napper d'un glaçage que vous ferez avec le sucre glace et le rhum restant (soit 2 cl). Le glaçage doit être léger.DSC00562